Nouvelles

Campagne de rappel Aldi: des poisons de moisissure détectés dans ces collations populaires

Campagne de rappel Aldi: des poisons de moisissure détectés dans ces collations populaires



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Rappel d'Alid: cette collation peut contenir des poisons de moisissure

Les toxines de moisissures présentes dans les aliments représentent un danger pour la santé qu'il ne faut pas sous-estimer. Aldi Nord affecte actuellement une collation populaire: Deux variétés de l'article "GutBio Student food, 250 g" ont été rappelées par le fabricant "Dry Top NV" en raison de risques pour la santé Un empoisonnement de moisissure a été trouvé

Augmentation de la teneur en ochratoxine A

La société "Dry Top NV" procède au rappel de deux variétés de l'article "GutBio Studentenfutter, 250 g" commercialisé par Aldi Nord. Le rappel affecte le type d'aliments pour élèves avec les dates de péremption du 12 août 2019 au 5 septembre 2019 et le type de mélange de noix et de fruits avec les dates de péremption du 12 août 2019 au 8 septembre 2019. La raison du rappel: «Une teneur accrue en ochratoxine A a été détectée dans un échantillon. Les ochratoxines sont des poisons de moisissure et peuvent provoquer des maladies rénales », a déclaré un communiqué d'Aldi Nord.

Les biens concernés ne doivent pas être consommés

Selon les informations, le produit concerné n'était commercialisé que dans les sociétés Nortorf, Radevormwald, Salzgitter, Seefeld (Werneuchen) et Werl.

La société tient à préciser que l'article mentionné peut être retourné en succursale contre remboursement du prix d'achat.

"Par précaution, ces biens ne doivent plus être consommés", précise le message.

Cancérigène et génotoxique

«L'ochratoxine A est classée comme cancérigène et génotoxique. C'est aussi une neurotoxine, a un effet néfaste sur le fruit et attaque le système immunitaire. Le rein est le principal organe cible », explique l'Office d'État bavarois pour la santé et la sécurité alimentaire sur son site Internet.

«Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé l'ochratoxine A comme potentiellement cancérogène pour l'homme. Pour au moins une espèce animale (souris et rats), il s'est avéré être la cause du développement du cancer », poursuit-il.

«L'ochratoxine A est classée comme cancérigène et génotoxique», explique l'Office d'État bavarois pour la santé et la sécurité alimentaire (LGL) sur son site Internet.

«C'est aussi une neurotoxine, a un effet néfaste sur le fruit et attaque le système immunitaire. Le principal organe cible est le rein », poursuit-il. (un d)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Madagascar: cacophonie sur la stratégie anti-covid (Août 2022).