Maladies

Hernie ombilicale - causes, symptômes et traitement

Hernie ombilicale - causes, symptômes et traitement


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La hernie ombilicale ou ombilicale (hernie ombilicale) touche particulièrement les nouveau-nés très souvent. Les statistiques montrent qu'un peu plus d'un nourrisson sur cinq subit une telle rupture du nombril dans les premiers mois après la naissance, faisant de la hernie ombilicale l'une des complications les plus courantes en obstétrique. Cependant, il faut dire que les adultes peuvent également souffrir d'une hernie ombilicale.

Définition

L'ombilic est ce qui reste de la connexion physique d'un enfant à sa mère après la naissance. C'était autrefois le point de départ du cordon ombilical (Funiculus umbilicalis), qui alimentait le placenta de l'enfant à naître en nutriments importants via la circulation sanguine de la mère. Après l'accouchement, lorsque le cordon ombilical n'est plus nécessaire et est par conséquent séparé, la plaie sur l'abdomen de l'enfant se développe ainsi dans le nombril. Cette section abdominale particulière est soumise à une sensibilité particulière tout au long de sa vie, car, comme déjà mentionné, il s'agit en réalité d'une cicatrice.

La rupture du nombril n'est pas une rupture au sens traditionnel. Il s'agit plutôt d'une déchirure tissulaire qui survient après une pression tissulaire élevée ou avec une élasticité insuffisante du tissu. Une distinction est faite ici entre une hernie ombilicale innée dans la petite enfance et la hernie ombilicale acquise à la fin de l'adolescence ou à l'âge adulte. Une hernie ombilicale congénitale résulte généralement d'une faiblesse du tissu conjonctif existant de la paroi abdominale. L'utilisation acquise du nombril est généralement causée par une pression accrue qui prévaut dans l'abdomen et peut être déclenchée par divers scénarios. Pour plus d'informations, consultez la section sur les causes possibles.

Le mot hernie vient du latin et se traduit par «bourgeon». On entend par là la saillie typique des hernies du tissu situé au-dessus de la «fracture». La raison en est le fait que les organes et les éléments tissulaires situés sous la hernie poussent vers l'extérieur à travers la hernie pour former un hubbel en forme de bourgeon, le soi-disant sac herniaire. Dans le cas d'une hernie ombilicale, ce sac herniaire est constitué d'un péritoine exposé, qui contient des intestins à lambeaux qui peuvent gonfler vers l'extérieur à travers la hernie. Une question délicate avec un potentiel perfide de complications.

Par exemple, le contenu de la fracture peut se coincer dans la porte de la fracture ou présenter des accumulations de fluide tissulaire inflammatoire. D'une part, cela provoque une inflammation, qui peut affecter non seulement le portail de la fracture lui-même, mais également l'organe pincé. D'autre part, le contenu de la fracture peut également être coupé de l'approvisionnement en sang et en oxygène si les vaisseaux sont affectés par la complication. Dans le pire des cas, cela conduit à une nécrose au niveau de la hernie ombilicale, ce qui rend la chirurgie d'urgence inévitable.

Dernier point mais non le moindre, si la hernie ombilicale n'est pas traitée, le portail de la fracture peut s'ouvrir davantage, ce qui aggrave la hernie. Les activités quotidiennes telles que la marche, la montée des escaliers ou les étirements exercent une forte pression sur la hernie ombilicale à cet égard, c'est pourquoi il n'est pas conseillé de laisser la plaie à elle-même dans l'espoir qu'elle guérira d'elle-même.

À propos: une hernie peut non seulement se développer sur le nombril sensible. Par exemple, la hernie ombilicale avec la hernie inguinale et la fracture cicatricielle appartient aux hernies dites de la paroi abdominale, ce qui montre déjà qu'il existe des variantes locales de la hernie ici. La médecine distingue les principales formes de hernies suivantes:

  • Hernie ombilicale (hernie ombilicale et paraumbilicalis),
  • Hernie épigastrique (Hernia epigastrica),
  • Hernie de la hanche (hernie obturatrice),
  • Hernie inguinale (Hernia inguinalis),
  • Hernie cicatricielle (hernie cicatricielle),
  • Hernie fémorale (Hernia femoralis),
  • Hernie miroir (Hernia spigeli) et
  • Hernie diaphragmatique (hernie diaphragmatique).

Forme spéciale: hernie ombilicale physiologique

Des points faibles de la paroi abdominale surviennent souvent lors du développement d'un embryon dans l'utérus et y sont même recherchés. La zone autour du dernier nombril abrite les boucles de l'intestin grêle à croissance rapide à l'extérieur de la cavité corporelle jusqu'à ce qu'elle ait suffisamment d'espace au cours du développement ultérieur d'un enfant à naître pour absorber l'intestin grêle. Ensuite, l'espace qui en résulte dans la paroi abdominale se ferme pour la plupart jusqu'au cordon ombilical, ce qui peut entraîner une hernie ombilicale prénatale en cas de faiblesse du tissu conjonctif. Cependant, puisqu'il s'agit d'un effet basé sur les processus de développement embryonnaire naturel, il est également appelé hernie ombilicale physiologique.

Si la hernie ombilicale physiologique ne régresse pas complètement jusqu'à la naissance, une omphalocèle, comme la hernie ombilicale congénitale est médicalement appelée, est très probable. Les enfants souffrant de cette forme de hernie ombilicale naissent avec des anses intestinales situées à l'extérieur de la cavité corporelle. La chirurgie pour corriger la fracture et ramener les viscères dans la cavité abdominale n'a pas d'alternative avec cette forme de hernie, qui représente près de 98% des causes les plus courantes de hernies ombilicales.

Causes d'une hernie ombilicale

Loin de la hernie ombilicale physiologique, les causes d'une hernie ombilicale sont différenciées selon la tranche d'âge du patient. Les hernies infantiles sont généralement des facteurs différents de ceux d'une hernie ombilicale à l'âge adulte. En raison de l'âge, on peut faire la différence entre une faiblesse du tissu conjonctif dans la petite enfance et une pression extrême à l'adolescence et à l'âge adulte.

Hernies ombilicales dues à une faiblesse congénitale du tissu conjonctif

Les nouveau-nés ont un risque accru de développer une hernie ombilicale acquise après la naissance. Le portail de fracture de la hernie ombilicale physiologique est généralement déjà fermé à ce stade, mais il n'est pas suffisamment cicatrisé et donc plus sensible aux blessures. Si le nouveau-né est aux prises avec une pression accrue à l'intérieur de l'abdomen, la hernie récemment fermée peut s'ouvrir à nouveau et des organes et des tissus peuvent émerger. Les bébés prématurés en particulier sont prédestinés à ce type de hernie ombilicale. De plus, certains effets de pression peuvent avoir un effet bénéfique, comme

  • Toux sévère du nourrisson: À l'âge adulte, une forte toux ne dérange généralement pas le nombril. D'autre part, les attaques de toux peuvent entraîner une hernie ombilicale en raison de la faiblesse du tissu conjonctif existant autour du nombril dans la petite enfance. Car même si cela n'apparaît pas à première vue, la toux est une forte charge de pression pour le nombril nouvellement fermé.
  • Pleurs violents de l'enfant: Lorsque les bébés pleurent, une pression énorme est exercée sur la paroi abdominale, semblable à la toux. Les cris sont un comportement relativement naturel pour les nourrissons, mais dans certains cas, les cris deviennent incontrôlables, ce qui augmente le risque de hernie ombilicale. En conséquence, les enfants qui pleurent et les nourrissons qui souffrent de douleurs intenses dues à la maladie et qui hurlent constamment sont donc particulièrement à risque.
  • Troubles de la cicatrisation des plaies dans la région du nombril: Après avoir coupé le cordon ombilical, des troubles de la cicatrisation des plaies peuvent parfois survenir chez les nourrissons. C'est le cas, par exemple, si le cordon ombilical n'a pas été correctement déconnecté ou nettoyé. La plaie au nombril qui en résulte peut occasionnellement entraîner des complications de cicatrisation et entraîner une hernie.

Hernies ombilicales dues à un tissu conjonctif faible acquis

Les causes possibles d'une hernie ombilicale acquise à l'adolescence et à l'âge adulte sont particulièrement variées. Les raisons de la faiblesse possible du tissu conjonctif peuvent aller de blessures dans la région du nombril à des facteurs de santé. Les blessures dans la région du nombril résultent souvent de l'utilisation de la violence, comme des conflits physiques, qui comprennent des coups dans la cavité abdominale avec le poing ou avec des armes à main.

En termes de santé, une perte de poids trop rapide peut être responsable de la hernie. Parce qu'une perte de poids rapide ne laisse pas suffisamment de temps au tissu conjonctif pour s'adapter au volume de tissu modifié, ce qui facilite la relaxation. C'est pourquoi, en particulier avec une perte de poids extrême, la hernie ombilicale est une complication courante.

Dans le domaine de la faiblesse acquise du tissu conjonctif, les plaies chirurgicales sur le nombril ne doivent pas être sous-estimées. Si la paroi abdominale est ici ouverte, par exemple, dans le cadre d'une opération gastro-intestinale, cela signifie toujours un affaiblissement des structures tissulaires. Les patients qui subissent une opération correspondante doivent donc souvent porter un filet abdominal pendant la période de récupération afin de soulager la pression de la région ombilicale. Cependant, le tissu affecté reste souvent faible après la cicatrisation, ce qui augmente le risque de hernie ombilicale.

Augmentation de la pression dans l'abdomen

Presque toutes les formes acquises de hernie ombilicale impliquent non seulement des faiblesses du tissu conjonctif, mais également une augmentation de la pression dans l'abdomen (pression intra-abdominale). Les situations de déclenchement de la pression peuvent être très différentes. Comme dans la petite enfance, par exemple, de forts stimuli de toux ou d'éternuement peuvent déclencher une hernie. De plus, il existe des comportements défavorables dans la vie quotidienne, tels que

  • soulever de lourdes charges,
  • une forte activité physique,
  • ou de fortes pressions pendant les selles.

En ce qui concerne les facteurs physiques, les aspects suivants doivent également être mentionnés:

  • Grossesse: Porter un enfant à naître à l'intérieur est particulièrement stressant pour le ventre d'une femme enceinte. La tension qui survient ici rend la paroi abdominale et donc le nombril beaucoup plus sensibles à une hernie. Cela est particulièrement vrai pour les naissances multiples, où la paroi abdominale doit s'étendre bien au-delà du niveau naturel de la grossesse. Et le processus de pression pendant l'accouchement crée également une charge de pression supplémentaire, ce qui favorise une hernie ombilicale.
  • En surpoids: Le surpoids est comme une grossesse en relation avec une hernie ombilicale. La différence, cependant, est que les abdominoplasties de la grossesse sont prévisibles, alors que le surpoids peut affaiblir le tissu conjonctif de l'abdomen pendant des années. L'élasticité du tissu abdominal en est souvent irrémédiablement endommagée, c'est pourquoi le risque de hernie est particulièrement important pour les personnes en surpoids.
  • Troubles abdominaux et intestinaux: Les maladies qui peuvent théoriquement causer un estomac gonflé comprennent des problèmes de santé encombrants dans la région de l'intestin. Par exemple, le ventre gonflé (météorisme) provoque des flatulences chroniques, ce qui augmente en permanence le volume de l'intestin et exerce une pression supplémentaire sur la paroi abdominale. La situation est similaire avec l'ascite. La maladie décrit une accumulation non naturelle d'eau tissulaire dans l'abdomen, ce qui peut entraîner une pression sur le nombril similaire à celle causée par des flatulences persistantes. Les ulcères de l'abdomen sont également envisageables comme cause de la hernie ombilicale. Soit dit en passant, peu importe que les ulcères soient bénins ou malins.

Symptômes

Dans les premiers stades d'une hernie ombilicale, les symptômes sont pour la plupart limités, c'est pourquoi la hernie n'est pas toujours remarquée immédiatement. Cependant, si le port de fracture est de plus en plus sollicité, les symptômes deviennent généralement plus évidents rapidement. La douleur de stress en particulier parlera de manière relativement fiable dans le cours ultérieur. Ceci s'applique en particulier aux hernies ombilicales dans lesquelles les organes contenus dans le sac herniaire ont été pincés. La médecine parle également de la soi-disant incarcération. En plus des dysfonctionnements des organes touchés, cela peut également entraîner une inflammation dangereuse, des problèmes d'approvisionnement en oxygène et en nutriments de l'organe et, par conséquent, une nécrose tissulaire grave, c'est pourquoi les premiers signes d'une hernie ombilicale doivent être pris au sérieux par les personnes touchées. Dans l'ensemble, les symptômes suivants peuvent indiquer une hernie nombril:

  • Augmentation de la sensation de pression autour de la région ombilicale,
  • Se sentir mal dans l'abdomen,
  • Rougeur sur l'abdomen,
  • Gonflement autour du nombril,
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques,
  • Modifications vasculaires ou
  • Inflammation de la hernie.

Diagnostic d'une hernie ombilicale

Pour diagnostiquer une hernie ombilicale, il suffit généralement de palper la paroi abdominale. Pour cela, le patient va en décubitus dorsal pendant que le médecin scanne la zone abdominale à la recherche d'anomalies et teste si les structures abdominales peuvent être facilement repoussées (réduites). Cette repositionnabilité d'une hernie ombilicale par la suite a également un impact sur les mesures thérapeutiques ultérieures.

Pour confirmer le diagnostic, il est conseillé d'examiner le sac herniaire et les tissus environnants par échographie. Cela permet au médecin de déterminer s'il existe des anses intestinales dans le sac herniaire et si une opération d'urgence est nécessaire.

Thérapie pour un nombril cassé

De nombreuses hernies ombilicales sont inoffensives et souvent asymptomatiques. Cependant, ils présentent toujours le risque que les anses intestinales ou le péritoine soient enfoncés dans le sac herniaire et qu'une hernie ombilicale inoffensive se transforme en un état potentiellement mortel, par exemple sous la forme d'une occlusion intestinale (iléus) ou d'une inflammation du péritoine (péritonite). Pour cette raison, même les hernies ombilicales plus petites sont souvent traitées par chirurgie préventive. Heureusement, à mesure que les progrès de la médecine progressent, le risque de chirurgie et d'anesthésie est devenu si faible que la chirurgie est moins dangereuse que les complications qui résulteraient d'un non-traitement.

Thérapie chirurgicale

Chez les jeunes nourrissons, la hernie ombilicale se résout généralement d'elle-même, de sorte qu'une intervention chirurgicale est rarement nécessaire. Dans le cas des hernies ombilicales pendant la grossesse ou à l'âge adulte, en revanche, une intervention chirurgicale est plus souvent nécessaire, par exemple pour corriger les incarcérations.

Laparoscopie

Dans l'intervalle, les opérations de hernie ombilicale sont principalement effectuées par laparoscopie en utilisant une procédure mini-invasive. Selon la gravité de la hernie, la paroi abdominale est ouverte à l'aide de petites incisions en forme d'arc sous anesthésie locale ou générale. Le chirurgien introduit ensuite les instruments chirurgicaux nécessaires dans la cavité abdominale via l'ouverture afin de ramener les organes qui ont été retournés vers l'extérieur dans la cavité abdominale et, si nécessaire, de retirer le sac herniaire et l'eau cassée stockée. Dans l'étape suivante, la porte de rupture est cousue à l'aide de diverses techniques de suture ou fermée à l'aide d'un filet en plastique inséré. A cet égard, l'utilisation d'un filet en plastique est généralement indiquée pour les hernies ombilicales d'un diamètre supérieur à deux centimètres.

Les hernies compliquées ou volumineuses nécessitent parfois des incisions plus larges pour les réparer. Ici, le chirurgien utilise souvent une technique de suture superposée des couches de la paroi abdominale afin d'éviter la récidive de la hernie ombilicale.

Utilisation de fermes

Une méthode à classer comme obsolète est l'utilisation de la hernie pour empêcher les organes et les tissus d'émerger d'une hernie existante. Dans le passé, ces ligaments étaient fréquemment utilisés car la procédure pour les opérations de hernie ombilicale était très compliquée en raison du manque de progrès de la technologie médicale. De nos jours, les fermes ne sont prescrites que temporairement jusqu'à la date de la chirurgie.

Les ligaments fracturés ne peuvent pas guérir les hernies ombilicales, de plus, ils pèsent la victime dans un faux sentiment de sécurité, car il n'a pas le signal d'avertissement des organes émergents et il est donc à nouveau stressé, ce qui peut aggraver la hernie ombilicale.

Thérapie médicale

Malheureusement, la hernie ombilicale elle-même ne peut pas être traitée avec des médicaments. Uniquement pour le contrôle des symptômes, c'est-à-dire pour le traitement de l'inflammation, des crampes abdominales, des douleurs intenses ou de la fièvre, en situation aiguë, des médicaments analgésiques, antispasmodiques et / ou anti-inflammatoires peuvent être utilisés.

Traitement médicinal

Même l'approche médicinale et homéopathique ne peut guérir une hernie ombilicale survenue. Cependant, il existe la possibilité de soutenir le tissu conjonctif. Silicea, par exemple, est considérée comme le remède homéopathique de choix pour le tissu conjonctif trop faible.

Remèdes maison et mesures quotidiennes

Les personnes souffrant d'un risque élevé de développer une hernie ombilicale peuvent utiliser quelques astuces et remèdes maison dans la vie quotidienne qui minimisent le risque de hernie. Cela comprend, entre autres, assurer une selle molle et l'absence de flatulences grâce à une alimentation riche en ballast et en nutriments (en particulier beaucoup de légumes, de fruits et de céréales complètes). Un exercice modéré mais régulier, une hydratation régulière et la consommation ciblée d'aliments digestifs comme le babeurre ou les yaourts probiotiques soutiennent également ce projet.

Il va de soi de ne pas soulever de lourdes charges lors du traitement des hernies ombilicales. Même après une guérison réussie, les personnes touchées ne doivent pas exagérer le fait de porter et de soulever de lourdes charges, car le tissu reste généralement affaibli après une hernie. Afin de renforcer à nouveau la paroi abdominale, un entraînement ciblé des muscles abdominaux peut aider, mais au début, cependant, veuillez être effectué uniquement sous instruction en physiothérapie ou en réadaptation, afin qu'il n'y ait pas de nouvelle charge incorrecte du nombril pendant l'entraînement.

Maladies de la hernie ombilicale:

Tissu conjonctif faible, obésité, météorisme, ascite, ulcération (ma)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Miriam Adam, Barbara Schindewolf-Lensch

Se gonfler:

  • Association professionnelle des pédiatres e. V.: Hernie ombilicale (récupération: 14.07.2019), kinderaerzte-im-netz.de
  • Schumpelick, Volker / Arlt, Georg / Conze, Klaus Joachim / u.a.: Hernien, Thieme, 5e édition, 2015
  • Merck & Co., Inc.,: Hernias of the Abdominal Wall (consulté le 14 juillet 2019), merckmanuals.com
  • Clinique Mayo: Hernie ombilicale (consulté le 14 juillet 2019), mayoclinic.org
  • Amboss GmbH: Outer hernias (consulté le 14 juillet 2019), amboss.com
  • UpToDate, Inc.: Overview of abdominal wall hernies in adults (consulté le 14 juillet 2019), uptodate.com
  • Zens, Tiffany / Nichol, Peter F. / Cartmill, Randi / et al.: Gestion des hernies ombilicales pédiatriques asymptomatiques: une revue systématique, Journal of Pediatric Surgery, 2017, jpedsurg.org

Codes ICD pour cette maladie: Les codes K42ICD sont des codages valides au niveau international pour les diagnostics médicaux. Vous pouvez trouver par exemple dans les lettres du médecin ou sur les certificats d'invalidité.


Vidéo: Hernie ombilicale et ascite: agir plus tôt! (Mai 2022).