Nouvelles

La flore intestinale ancienne fournit des informations sur l'évolution humaine

La flore intestinale ancienne fournit des informations sur l'évolution humaine



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Rôle du microbiome adaptatif dans la propagation de l'humanité

Le microbiome de nos ancêtres aurait pu être plus important pour l'évolution humaine qu'on ne le pensait auparavant. Un microbiome intestinal adaptatif aurait pu être essentiel à l'expansion humaine et aurait peut-être permis à nos ancêtres de survivre dans de nouvelles zones géographiques en premier lieu.

L'étude actuelle de l'Université d'État de Caroline du Nord a révélé que notre microbiome intestinal aurait pu être essentiel à la propagation humaine, car il permettait de survivre dans de nouvelles zones géographiques. Les résultats de l'étude ont été publiés dans la revue de langue anglaise "Frontiers in Ecology and Evolution".

Nos microbiomes leur ont-ils d'abord permis de se propager dans certaines zones?

Dans leur enquête, les chercheurs ont examiné à quoi auraient pu ressembler les microbiomes de nos ancêtres et comment ils ont pu évoluer au fil du temps. Ces microbiomes adaptables auraient pu être essentiels au succès humain dans un certain nombre d'environnements différents.

Les différences dans le microbiome sont en corrélation avec la géographie et le mode de vie

Une découverte intéressante a été faite en utilisant les données d'études publiées précédemment comparant le microbiote chez l'homme, le singe et d'autres primates non humains: le groupe de recherche interdisciplinaire a constaté qu'il existe des différences significatives dans la composition et la fonction du microbiome humain, qui sont liées à la géographie et en corrélation avec le style de vie. Cela indique que le microbiome intestinal humain s'est rapidement adapté aux nouvelles conditions environnementales.

De nouveaux défis dans de nouvelles zones géographiques

Lorsque nos ancêtres sont entrés dans de nouvelles zones géographiques, ils ont été confrontés à une nouvelle variété d'aliments et de maladies. En outre, ils ont également utilisé une variété d'outils et de méthodes différents pour obtenir et transformer leurs aliments.

Avantages d'un microbiome adaptable

Le microbiome adaptable a permis de digérer ou de détoxifier les aliments consommés par les habitants d'une région locale. Le microbiome a également amélioré nos ancêtres pour mieux endurer les nouvelles maladies. L'adaptation microbienne a facilité le succès humain dans un certain nombre d'environnements et nous a permis de nous propager à travers le monde dans le passé.

Des microbes ont également été échangés dans la nourriture

Il est important que le partage et le transfert de microbes entre nos ancêtres aient pu conduire à des adaptations microbiennes locales. Mais nos ancêtres ont non seulement partagé leurs microbes entre eux, mais ils les ont également sous-traités à leur alimentation. Par exemple, les chercheurs ont découvert que les microbes corporels étaient cooptés pendant la fermentation, ce qui rendait également la digestion possible lorsque les aliments étaient fermentés.

Le microbiote des personnes d'un groupe est devenu plus similaire

Cela a permis aux gens de stocker leur nourriture et de rester plus longtemps au même endroit, ce qui a facilité la cohabitation de grands groupes. Lorsque ces groupes de personnes ont mangé de tels aliments ensemble, les microbes ont inoculé à nouveau les consommateurs et le microbiote du groupe est devenu plus similaire les uns aux autres que les individus des autres groupes.

La recherche est souvent difficile

Les gens ont sous-traité leurs microbes corporels à leur nourriture. Cela aurait pu être extrêmement important pour la propagation des humains dans le monde. Jusqu'à présent, peu de choses ont été rapportées sur ce sujet car la recherche dans ce domaine n'est pas simple. Parce que le poisson ou la bière, qui dans le passé était fermenté dans un simple trou dans le fond, ne laissez pas d'artefacts fossiles.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires

Les résultats de cette étude se limitent à des hypothèses qui doivent encore être testées par les paléoanthropologues et autres experts. Il est à espérer que d’autres études à l’avenir analyseront plus avant les conséquences des modifications du microbiome humain. (comme)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Se gonfler:

  • Robert R. Dunn, Katherine R. Amato, Elizabeth A. Archie, Mimi Arandjelovic, Alyssa N.Crittenden et al.: The Internal, External and Extended Microbiomes of Hominins, in Frontiers in Ecology and Evolution (publié le 19 février 2020), Frontiers en écologie et évolution



Vidéo: Pourquoi le microbiote pourrait changer lavenir de la médecine. Interview. ARTE (Août 2022).